Site territorial 1 877 VRAIE Vie
Site ttterritorial 1 877 VRAIE Vie

Principaux secteurs de l’économie | Centre local de développement de la région de Rivière-du-Loup (CLD)

Principaux secteurs de l’économie

Complément d’information concernant les principaux secteurs de l’économie. L’exploitation de la tourbe, sur le plan de l’agroalimentaire, le plan manufacturier, le plan de l’industrie touristique.
MRC de rivière-du-Loup, La Vraie vie
Économie
Sur le plan de l’agroalimentaire

Selon le MAPAQ, l’industrie bioalimentaire régionale est prospère. Les estimations de 2017 du Profil régional de l’industrie bioalimentaire au Québec indique que le PIB de l’industrie bioalimentaire au Bas-Saint-Laurent est estimé à 780 M$, soit 11 % du PIB régional et 3,2 % du PIB du Québec. Elle offre près d’un emploi sur quatre en région, ce qui représente plus de 19 000 emplois. L’agriculture en région représente une forte proportion du PIB du secteur bioalimentaire.

Grandes activités agricoles 2017, selon les revenus générés (vignette)

Dans la MRC de Rivière-du-Loup, l’agriculture occupe une place de choix dans les différentes municipalités. Ce secteur d’activité très diversifié favorise la vitalité économique et une occupation dynamique du territoire louperivois. En 2017, on dénombrait 248 entreprises. Parmi elles, 62 % œuvrent en production animale, dont 100 en production laitière (40 %). D’un point de vue économique, les revenus générés par ces entreprises ont été supérieurs de 36 % par rapport à 2010, c’est-à-dire 79,2 M$ en 2017. Cette progression surpasse celle observée régionalement pour la même période (24 %).

À l’instar des autres MRC du Bas-Saint-Laurent, celle de Rivière-du-Loup a connu une tendance à la hausse du nombre d’entreprises certifiées biologiques sur son territoire dans les dernières années. Cette croissance a été de l’ordre de 112 % de 2010 à 2017, passant de 17 à 36 entreprises dans ce créneau. À l’heure actuelle, la MRC de Rivière-du-Loup compte près de 14 % des entreprises certifiées biologiques de la région.

Marché public (vignette)
Marché public de la MRC de Rivière-du-Loup

Environ une entreprise sur trois dans cette MRC a recours à de la main-d’œuvre externe, soit 85 exploitations agricoles, ce qui représente plus de deux fois le nombre évalué en 2010. La majorité de cette main-d’œuvre provient du Québec. Plus du tiers des entreprises agricoles bas-laurentiennes ayant recours à des ressources humaines provenant de l’extérieur du Québec sont dans la MRC de Rivière-du-Loup.

Pour plus d’information : Portrait agroalimentaire de la MRC de Rivière-du-Loup, produit par le ministère Agriculture, Pêcheries et Alimentation du Québec .

Sur le plan manufacturier

La région compte 103 entreprises manufacturières provenant de différents secteurs d’activités et fournissant de l’emploi à plus de 4 514 personnes. Toujours dans le but d’une expansion constante et visant à se démarquer dans leurs marchés respectifs, plusieurs entreprises manufacturières de la région effectuent de la recherche et du développement. La présence d’un personnel scientifique qualifié, de programmes financiers stimulants et de mesures fiscales généreuses encouragent les démarches d’innovation.

L’exploitation de la tourbe

L’industrie de la tourbe connaît un essor sans précédent au Bas-Saint-Laurent, représentant un créneau d’excellence pour lequel la région est en mesure de jouer un rôle de leader nord-américain, voire mondial, sur le plan de la valorisation de la tourbe et des technologies agroenvironnementales.




Tourbière Berger

Le Québec compte pour environ 25 % de la production canadienne. La région bas-laurentienne se classe au premier rang des régions productives de tourbe avec 40 % de la production québécoise. Les entreprises exportent la majorité de leurs produits et technologies vers les marchés étrangers. La tourbe bas-laurentienne est utilisée pour ses propriétés horticoles, énergétiques et environnementales. Pour ce dernier aspect, mentionnons que la tourbe trouve désormais sa place dans le traitement des eaux usées et de l’air, dans les procédés de compostage des résidus industriels et municipaux ainsi que dans l’enrichissement des terres arables. Par l’entremise du programme ACCORD, la région, entre autres avec l’Association des producteurs de tourbe horticole du Québec, poursuivra et intensifiera ses interventions.

Selon un relevé d’entreprises effectué par le Centre local de développement (CLD) en décembre 2019, la MRC de Rivière-du-Loup compte quatre établissements producteurs, fournissant 1 672 emplois directs en forte saison.

Sur le plan de l’industrie touristique

L’industrie touristique représente un apport économique considérable pour la région. Juste au chapitre du tourisme d’affaires, on évalue ses retombées à plus de 7 M $ annuellement. Par ailleurs, au plan régional, le tourisme d’agrément génère plus de 160 M $ chaque année, une manne dont profite largement la MRC de Rivière-du-Loup.

Le territoire de la MRC a une capacité d’hébergement de plus de 1 400 chambres en hôtellerie, auxquelles s’ajoutent plusieurs gîtes touristiques. Dans la ville de Rivière-du-Loup, on compte trois centres de congrès pouvant accommoder jusqu’à 2 000 visiteurs. Près de 1 500 emplois permanents et saisonniers dépendent uniquement du secteur de l’hébergement et de la restauration.

L’offre touristique repose, entre autres, sur la route bleue - les croisières aux baleines, l’observation ornithologique sur les battures et le fleuve Saint-Laurent, les excursions sur les îles (Île Verte, Île aux Lièvres, Phare du Pot à l’Eau-de-vie), sur les sentiers de motoneige, sur le parc linéaire du Petit-Témis, sur le patrimoine architectural et sur les nombreux festivals.

< Retour

Copyright © 2009- Site territorial de la MRC de Rivière-du-Loup<span class='hidden-sm-down'>, La VRAIE Vie</span> Site territorial de la MRC de Rivière-du-Loup, La VRAIE Vie - Tous droits réservés.