Site territorial de la MRC de Rivière-du-Loup, La VRAIE Vie
Site territorial 1 877 VRAIE Vie
24 novembre 2016

MRC de Rivière-du-Loup

Budget 2017 de la MRC de Rivière-du-Loup : un portait rassurant

Le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup a adopté, lors de sa séance du 23 novembre dernier, ses prévisions budgétaires pour l’année 2017 qui passent de 8,83 à 9,29 millions de dollars, soit une hausse de 5,4 %.
Budget 2017 de la MRC de Rivière-du-Loup : un portait rassurant
MRC de Rivière-du-Loup

Le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup a adopté, lors de sa séance du 23 novembre dernier, ses prévisions budgétaires pour l’année 2017 qui passent de 8,83 à 9,29 millions de dollars, soit une hausse de 5,4 %.

Ces dépenses seront assumées par des contributions gouvernementales estimées à 1,78 million de dollars, par des revenus provenant de la tarification de services, de perception de droits et de revenus autonomes de 2,77 millions de dollars, par une appropriation du surplus de 557 300 $ et, finalement, par les municipalités pour une somme de 4,17 millions de dollars. Les quotes-parts de dépenses imputables aux municipalités sont en hausse de 1,2 % puisqu’elles étaient de 4,12 millions de dollars en 2016.

Toutefois, si l’on tient compte des revenus perçus par la MRC provenant principalement du parc éolien communautaire Viger-Denonville et qu’elle redistribue aux municipalités sous forme de quotes-parts de revenus, les quotes-parts nettes assumées par les municipalités seront de 2,75 millions de dollars en 2017 comparativement à 2,57 millions de dollars en 2016.

Un budget qui marque une pause

En 2017, il n’y aura pas d’ajout de nouveaux services à la MRC contrairement à la plupart des années antérieures où diverses ententes de services au bénéfice des municipalités ou de nouveaux mandats venaient occasionner de nouvelles dépenses.

Les revenus provenant de l’exploitation du parc éolien Viger-Denonville sont maintenant mieux connus après presque 3 années complètes de production. Les bénéfices estimés et inscrits au budget de la MRC sont de 1,1 million de dollars en 2017. À elle seule, la Ville de Rivière-du-Loup pourrait recevoir plus de 556 000 $. À cela s’ajoutent des redevances territoriales d’environ 64 000 $ qui seront partagées entre les municipalités de Saint-Antonin, Saint-Épiphane et de Saint-Paul-de-la-Croix.

Principaux projets en cours

Le budget inclut un montant de 172 600 $ pour l’implantation d’un écocentre au lieu d’enfouissement de Rivière-des-Vases. Les plans et l’estimé des coûts sont en cours de préparation.

Au cours des prochains mois, la MRC poursuivra le travail déjà entrepris à l’égard de trois de ses principaux instruments de planification, soit le Plan de gestion des matières résiduelles dont elle attend incessamment l’approbation par le gouvernement, le schéma de couverture de risques en matière de sécurité incendie et le schéma d’aménagement et de développement dont le parachèvement sera possible à partir du moment où la Commission de protection du territoire agricole livrera son dernier avis sur les modifications demandées à la zone agricole.

Pour sa part, le service de l’évaluation sera fort occupé en 2017. Ce service poursuivra l’intégration de la réforme cadastrale à ses outils de gestion et il produira les derniers rôles d’évaluation « modernisés » pour tenir compte de la réforme des processus d’évaluation mis en place par le ministère des Affaires municipales. Cette réforme, qui aura peu d’impact sur les municipalités et les contribuables, modifie tout de même passablement les façons de faire en matière d’évaluation municipale et la MRC de Rivière-du-Loup n’y échappe pas.

Par ailleurs, le parc éolien Roncevaux, situé dans la MRC d’Avignon, d’une capacité de 74,8 mégawatts et dont la MRC est actionnaire tout comme les autres MRC du Bas-Saint-Laurent et de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, entrera en opération d’ici quelques jours. L’année 2017 constituera la première année complète de production et pourrait ajouter jusqu’à 100 000 $ aux revenus annuels de la MRC. Quant au parc éolien Nicolas-Riou, dont la MRC est également actionnaire, les travaux vont bon train et sa mise en opération est planifiée pour le 1er décembre 2017. De plus grande envergure avec ses 224,25 mégawatts, il devrait aussi donner une marge de manœuvre financière intéressante pour la MRC de Rivière-du-Loup et ses municipalités constituantes.

Organismes soutenus financièrement par la MRC

Rappelons qu’en plus des équipements à caractère supralocal de la Ville de Rivière-du-Loup, le budget de la MRC comprend un soutien financier au Centre local de développement (CLD) de la région de Rivière-du-Loup, aux services de transport adapté et collectif de Transport Vas-y inc., ainsi qu’à la corporation Sentier Rivière-du-Loup - Témiscouata qui gère le parc linéaire du Petit-Témis et la Route verte de l’Estuaire.

Également, depuis 2011, la MRC contribue financièrement au fonctionnement de quatre organisations dites à portée territoriale, soit le Musée du Bas-Saint-Laurent, le Centre d’archives de la région de Rivière-du-Loup, l’École de musique Alain-Caron et le Festival-concours de musique de Rivière-du-Loup et du Bas-Saint-Laurent. La MRC vient d’ailleurs d’autoriser le renouvellement de leurs ententes triennales de financement.

La valeur des propriétés de la MRC est de plus de 3 milliards de dollars

La plus grande partie des dépenses de la MRC à être assumées par les municipalités de son territoire, qui compte 34 688 résidants, le sont sur la base de leur richesse foncière uniformisée. Cette richesse foncière est maintenant de 3,31 milliards de dollars, en hausse de 3,6 % par rapport à l’an passé. C’est une hausse inférieure à la hausse moyenne de 5,8 % de la valeur de l’ensemble des propriétés de la MRC observée au cours des 10 dernières années.

Copyright © 2009-2017 Site territorial de la MRC de Rivière-du-Loup<span class='hidden-sm-down'>, La VRAIE Vie</span> Site territorial de la MRC de Rivière-du-Loup, La VRAIE Vie - Tous droits réservés.